Le verre est un langage contenant l’ouverture d’une forme à venir. Chaque pièce, issue d’une vie pulmonaire, reste dans cet état où la forme n’est pas fin, mais contenance d’un présent incandescent. Celui du souffleur qui touche, se brûle, souffle, s’essouffle et s’engage.

Les pièces ne sont pas prédéterminées, elles sont horizons de cette ouverture. Le verre est libéré des idées qu’il présuppose, il est moyen de ces horizons. Les vases en sont le résultat.

Déclinaisons, bifurcations — de la tradition, d’un savoir et d’une production.

Photos collection 2 — LOUCAS BRACONNIER
Photos collection 3 — MAIKO RODRIG & HUGO LABRECQUE

Le verre est un langage contenant l’ouverture d’une forme à venir. Chaque pièce, issue d’unevie pulmonaire, reste dans cet état où la forme n’est pas fin, mais contenance d’un présentincandescent. Celui du souffleur qui touche, se brûle, souffle, s’essouffle et s’engage.

Les pièces ne sont pas prédéterminées, elles sont horizons de cette ouverture. Le verre estlibéré des idées qu’il présuppose, il est moyen de ces horizons. Les vases en sont le résultat.

Déclinaisons, bifurcations — de la tradition, d’un savoir et d’une production.

Pour toute requête, proposition ou question ...

bonjour@verredonge.com

Infolettre

Inscrivez-vous à l’infolettre pour rester à l’affût des dernières nouveautés, sans plus.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pour toute requête, proposition ou question ...

Bonjour@verredonge.com